AccueilHistoriqueContactsComitésHomélie du dimancheQuestionsActivitésNouvellesPour les JeunesLiensCimetièreBulletin paroissialProjet missionnaireAlbum de photosFormationsQuestions?
dreamstime_422343.jpg

Trente troisième dimanche du temps ordinaire, Année «C»
Dimanche 17 novembre 2019
Messe des pêcheurs
Père Pierre Drouin, cjm
président de la célébration et homélie



persever.jpeg

 

33ème Dimanche  2019

 

Malachie 3:19-20,

Psaume 98, (97)

II Thessaloniciens 3,7-12,

Luc 21,5-19

 

         En 2013 et en 2016, j’avais médité avec vous  la Première lecture et sur le sens qu’il faut donner à quelques expressions “terribles” de l’Évangile. Je ne veux pas revenir sur cela aujourd’hui mais m’arrêter plutôt  à un appel que fait le Seigneur à chacun, chacune de nous. Et cet appel est le suivant: «Les  chrétiennes, les chrétiens sont appelés à annoncer l'évangile à tous ceux et celles qui veulent l’écouter»

On peut donc se poser,  tout de suite, quelques questions:

*De quelle manière révélons-nous le royaume de Dieu?

*Le Christ ne s’est-il pas servi de moi, un bon jour,  pour aider une personne dans un moment de détresse?

*Comment pouvons-vous révéler le royaume de Dieu à ceux et celles  qui autrement pourraient le manquer?

         Luc, comme nous venons de l’entendre dans le passage de l’Évangile de ce  dimanche, invente un scénario, une présentation pour faire comprendre: Jésus et ses disciples croyaient que Dieu était en train de préparer une intervention décisive dans l'histoire humaine. Jésus apparaîtrait alors dans la gloire pour récompenser les justes et punir les pécheurs. Des annonces de ce jugement apparaissent aussi dans le livre de l'Apocalypse et dans certaines parties des évangiles comme le texte de ce matin, (Luc, chapitre 21). Chacun de ces passages répond aux besoins d'un groupe particulier. Dans l’Apocalypse, le message est le suivant: “Attendez! Je viens bientôt! ”Dans Marc, le message est:“ Préparez-vous! ”

Chez Luc et Matthieu, le message est:“ Restez prêt, même si le Seigneur est en retard! ”

Matthieu et Luc donnent tous les deux des informations aux chrétiens de leur communauté respective pour les aider à rester prêts. Les deux évangélistes ont appris à  ces croyants à utiliser ce temps qui reste pour annoncer le royaume de Dieu. On se rappelle que Matthieu a souligné le rôle des bonnes œuvres dans cette révélation: «Tout ce que vous avez fait pour l'un de mes plus petits frères, vous l'avez fait pour moi» (Mat 25:40). Luc met davantage l'accent sur le rôle de la prédication, de l’annonce : «Cela vous amènera à rendre témoignage». v.13

«Rendre témoignage», révéler le royaume, c'est parler avec audace de Jésus-Christ, du salut qu’il nous apporte. J’ai envie de dire que “le “retard” du Christ” fait partie du plan de Dieu;  de fait, ça nous  donne à nous, chrétiens, chrétiennes, le temps de prêcher, d’annoncer l'évangile à tous ceux et celles qui veulent l’écouter.

Le plan de Dieu exige que ce message soit diffusé même dans des lieux indifférents ou hostiles à l’Évangile. Pour Luc, ça donne un rôle important aux chrétiens qui sont persécutés: «Cela amènera votre témoignage.» (v.13) 

         Tout au long des Actes des Apôtres, on voit les disciples traduits en justice profitant de l'occasion pour annoncer la bonne nouvelle. Les rois, les gouverneurs, les responsables de la synagogue et même les gardiens de prison qui n'auraient jamais rencontré le Christ, entendent maintenant l'Évangile prêché par l'Esprit lui-même par l'intermédiaire d’un disciple.

         Je suis toujours ému quand je lis, comme le rappellent les derniers Papes, qu’«Il y a plus de martyrs chrétiens aujourd’hui qu’aux premiers siècles». Nous n’y pensons pas assez car on ne parle pas de cela dans les News. Et pourtant, le texte de ce matin nous dit que «la persécution révélera le royaume de Dieu».

Ça ne veut pas dire qu’on doive rechercher un procès pour être condamnés,  et nous ne devons jamais minimiser les horreurs que subissent les chrétiens persécutés dans le monde d'aujourd'hui. La souffrance est inévitable, cependant, et au moins comme le rappelle Luc,  elle peut fournir un champ riche pour l’évangélisation.

         Recevons-donc le message de ce jour en nous rappelant les questions posées au début et en prenant la décision d’être dans notre famille, dans notre milieu, celui, celle qui annonce la Bonne Nouvelle de Jésus Christ. Amen!